Et s’ il pleuvait des fleurs

Là, allongée sur le sol, je ferme les yeux et j’espère qu’il pleuve des fleurs.
Leurs odeurs sucrées inondent alors mes narines aérées qui se régalent de cette sensation délicieuse.
Puis, je rêve que mon corps soit recouvert par cette palette de couleurs infinie et disparaisse.

Transportée vers cette nature qui m’accueille aux larges bras ouverts.
Je suis avec mes petits que j’ai vu éclore et l’air apaisé je retrouve l’essentiel et pourquoi je suis là.
Je n’ai vécu ma vie que pour cet instant présent. Et nous tenant main dans la main,
nous admirons cette vue, cette montagne verte et ce lac d’immensité.
Nous voilà, nous y sommes, c’est ici que nous devons être, c’est là que nous irons.

ireland

BY vic

janvier 26, 2016

9:26

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *