Comment ne pas céder à la crise de nerf!

Nous pratiquons à la maison la libre parole. Ce principe évite souvent les conflits inutiles. Chacun émet ses souhaits, ses inquiétudes et ses ressentis. Mais tout n’est pas toujours si rose. Il arrive en effet, que les nerfs lâchent…Eh oui, nous ne sommes pas parfaits!

Il y a plusieurs ados ici, mais la crise de nerf peut parfois également pointée le bout de son nez avec des plus jeunes. La moutarde monte, et monte encore jusqu’à ce que notre petit nez devienne si rouge qu’il commence à faire penser à celui des clowns de notre enfance, en plus laid bien sûr! Nous avons tous nos « trucs » insupportables. Vous savez les choses qui nous fond sortir de nos gongs! Une espèce d’accumulation latente qui n’aspire qu’à exploser!
J’ai bien réfléchi au problème et j’ai trouvé une solution toute simple. Je ne vais pas vous mentir, elle n’est pas évidente à mettre en place mais elle fonctionne!!

Lorsque votre enfant vous rend folle et que la crise de nerf arrive, vous avez totalement oublié que c’est aussi celui que vous avez trouvé si mignon, si émouvant lorsque vous le cajoliez, le preniez dans vos bras et que vous sentiez sa douce chaleur tout contre vous. Là, à ce moment précis, il devient LE monstre! Premier point donc, tenter de faire cet effort. Raviver alors ce merveilleux souvenir: Cette chose insupportablement agaçante était bien votre bébé tant aimé!

Le deuxième conseil est le toucher. Prendre celui qui vous agace dans les bras. Oui, je sais, c’est extrêmement difficile! Mais lorsque vous l’aurez fait et que vous serez convaincue de ce bienfait, vous vous rendrez compte que cela fonctionne admirablement. Rien que le fait d’enlacer l’autre et de fermer les yeux, vous apaisera. Le calme reviendra alors petit à petit.

Croyez moi, c’est du vécu!

tumblr_mtcwaiVbYp1qgc2tqo1_1280

La Tiny House

54eb987cb29fe_-_small-of-fame15-0215-xln-49277923

A bien y réfléchir, je pense sincèrement que c’est un projet que je regarderai de plus près dans quelques années. Les maisons coûtent chères et engendrent de très gros budgets électricité, gaz, taxes, déco, et bien d’autres choses! C’est un bon moyen de vivre heureux en dépensant moins!

54eb988377711_-_small-of-fame27-0215-xln-4450234

gallery_54f0d9d889efa_-_01-millertinyhouse-048-edit1-lgn

Toute nouvelle chez nous, elle révolutionne les pays anglo saxons depuis de nombreuses années! C’est une certain Jay Shafer qui osera le premier se lancer dans cette fabuleuse aventure, dès la fin des années 90. Il se pose alors de véritables questions existentielles: Vivre correctement sans superflu, allier écologie et simplicité retrouvée.

Je trouve cette idée d’une maison minuscule extraordinaire. Après avoir acheté ou construit celle ci, vous n’avez plus de loyer, pas d’électricité car votre tiny house est dotée de panneaux solaires, ni de taxe foncière. En effet, aucun permis de construire ne vous sera demandé. De plus, dans nombreux cas, elle roule! Vous pourrez ainsi la déplacer à votre guise et à vos envies. Elle ne doit pas, dans ce cas, dépasser 3,5 tonnes. ICI, une galerie de ce que l’on peut trouver!

Laetitia, une jeune française de 27 ans, a quant à elle, franchi le pas et a entrepris de construire elle même la maison de ses rêves, une des premières Tiny House en France. Elle vous la présente, avec son projet « Baluchon« .

Ces américains font un tour des Etats Unis avec leur Tiny House! Retrouvez les ICI sur leur site. Ils profitent de leur long voyage pour interviewer d’autres possesseurs de Tiny House!

Tiny_House_Giant_Journey_in_the_Petrified_Forest_and_an_RV

tiny-house-giant-journey-mobile-home-joli-design-03

54eb987eeed52_-_small-of-fame29-0215-xln-6836586

gallery_54eb98864bb10_-_small-of-fame5-0215-xln-48572648

Walk-thru-front-door-see-all

Inside-Vinas-140-square-foot-tiny-house-on-wheels

54eb988460ee6_-_loft2

Envie de voyages!

Voilà, ça m’a reprit! Cette envie irrésistible de courir le monde, de voyager à la rencontre de l’autre, cette soif de paysages fabuleux et de rendez vous sur le pouce! J’ai un peu bourlingué dans une autre vie. C’était il y a quelques années déjà: L’Ouest américain avec 5 états visités, la Grèce, la Turquie, l’Egypte, Palma de Majorque, Chypre, Rhodes, l’Espagne, mais aussi l’Italie avec Rome et Venise, l’Angleterre avec Londres, la Hollande, le Portugal, la Belgique, la Martinique. Tous ces voyages plus ou moins longs sont tout de même des étapes dites « rapides ». Je rêve à présent, si ce n’est d’un tour du monde, d’une grande épopée sur le continent américain. J’ai ressorti mes cartes et mes yeux brillent à nouveau! Le seul souci reste bel et bien l’argent. Plusieurs possibilités s’offrent à nous: Vendre la maison, la louer à des étrangers qui y resteraient le temps de notre voyage, économiser « à donf », trouver pour les plus grands des tas de petits boulots. Eric, un ami aventurier, qui a une solide expérience en la matière, me rappelle souvent que la vie doit être vécue. « Fonce », me dit -il! Alors, je réfléchis, je rêve aussi mais quoi qu’il arrive, j’ai décidé de préparer ce grand projet.
Ce type de voyage demande une longue préparation. Peu importe quand nous partirons, ce périple sera fait! Tous les enfants sont derrière moi! C’est vraiment une décision familiale. Flo est comme moi, il est déjà terriblement investi! Lui, qui désirait rentrer dans l’armée, a fait un 180°! A présent , c’est longues études et découverte du monde! Je me rappelle lorsqu’il était petit, il rêvait d’être explorateur! Il veut à présent miser sur les langues et comme dit Eric, « Pour apprendre les langues, il faut voyager! » Nous sommes tous très enjoués et tellement impatients!

DSC_0001

Tellement de choses à faire à présent!
-Choisir notre itinéraire et les pays où nous désirons nous rendre.
-Se renseigner sur les traversées pour le camping car.
-Chercher sur tous les sites « tourdumondistes », les aménagements à faire pour le CC.
-Réfléchir à comment financer ce voyage: projet perso, association, demande de sponsors etc…
-Lister tous les lieux que l’on voudrait visiter.
-Se renseigner sur les démarches administratives, médicales et assurances.
Et tant d’autres choses!

f19d3bc43cf3e56bae26bca7aebfabea364670c8ac74811c1921f4e208f42856fd1dc8accfa39784bb88102003ec43cd21e97967570d21fa06ac9700b5141bfe8c9caf194f12cdbb43791cb2b14ca1c897abe60e7b83be7e73c7e188834783f943891bb9e814e31db5ac63072ebc552048813b9dc76ea094484eb10da32d5205a81562d795bd164cf794921d1dfbe3edadeb4e4885bad04af92472d64ff24239b7232887350a04ebc8b71118446f3dd4b168f84748568f3bfefb19334fe917d0e4f396a6280065a8b4d47fe5722cb13fAABB

Chut! Bébé dort…

Ah, le grand problème du coucher, du dodo, du réveil, bref, un vrai dilemme pour nous les mères! Pas simple de gérer cette petite chose qui semble si évidente et qui pourtant ne l’est pas le moins du monde! Là aussi, plusieurs techniques qui s’adaptent (ou pas) à différents âges. La petite expérience de vie et le nombre de cobayes que l’on a eu à disposition permet, bien entendu, de revoir, transformer ou bien encore tout changer, c’est évident!
Pour ne parler que de la mienne, j’ai eu un peu de tout!
-Bébé que je berçais inlassablement dans mes bras en espionnant d’un œil, n’osant bouger trop la tête, si ce dernier fermait le sien, rêvant de le poser enfin, ne sentant plus mon dos!
-Bébé que je secouais, on peut le dire, à coups de grands mouvements de haut en bas, alors qu’il ronflait sur son transat! Je précise que dès que j’arrêtais, il ouvrait illico son œil rebelle!
-Bébé qui ronflait la bouche ouverte, le lait coulant, sur maman, mais impossible à déposer dans son lit, pourtant si douillet!
-Bébé, transporté dans le porte bébé qui ne dormait que sur moi alors que je m’affairais à la vaisselle, à l’aspirateur ou aux tâches ménagères les plus improbables!
-Bébé qui attendait, de peton ferme, la chanson Disney du soir, que dis-je, les chansons, et qui en redemandait en veux-tu en voilà! (ça pour être franche, c’est Fanny qui s’y collait avec un certain plaisir, moi même incapable de connaître autant de paroles qu’elle!)
Bon, ça, c’est petit, donc quelque part, on sait que c’est notre devoir. Après tout, être maman, c’est aussi ça, c’est certain!
Mais quand ce petit monde grandit, on pense en avoir terminé. Pas du tout! Les choses s’aggravent, si si, je vous assure!
Et voilà que ça se relève et plusieurs fois! Ben oui, maintenant, ils n’ont plus peur de cette obscurité qui auparavant les empêchait d’atteindre la lumière, on ne sait jamais si un petit monstre passait par là!
Et j’ai soif, je veux faire pipi, mais non, tout compte fait j’ai pas vraiment envie….Et pendant ce temps, le film que l’on a commencé il y a 1 heure a déjà été mis sur pause plus de 4 fois! Là, je vous conseillerai d’oublier les films disons les 5 premières années, voir plus!
Ah, oui, il y a aussi l’histoire du cauchemar…Ah, celui ci il est plus compliqué à résoudre. Un nouveau passage obligé. Là, on rassure, on dorlote, et surtout on comprend.
C’est à nouveau avec Heaven que j’ai eu le moins de souci. Depuis sa naissance, je procède par pallier. J’y vais doucement. Je prenais le temps tout bébé, puis j’ai ajusté celui ci mais n’ai jamais cédé sur le dodo. Depuis, elle dort toujours bien, pour l’instant bien sûr, et ne se relève pas (encore). Si parfois, elle crie en m’appelant, je sais que là, elle a peut être une petite angoisse. Cela ne m’empêche pas le matin d’aller la réveiller et la mettre dans mon lit pour faire un câlin. On discute et souvent elle court d’ailleurs afin de ramener un livre. Et ça, ça veut dire, maman au boulot!
Tous ces bébés m’ont tout de même énormément décalé au niveau du sommeil. Je vais dans mon lit vers 1h, 1h30, mais je traîne, comme ici par exemple, et ne me couche que vers 4h selon…Pas évident au bout d’un moment! Je ne sais pas pourquoi, mais je continue, beaucoup moins qu’avant, fort heureusement, à aller voir si les enfants vont bien la nuit. J’ouvre doucement les portes des plus petits et je peux ainsi moi même mieux dormir. A vrai dire, je ne me couche qu’épuisée. C’est peut être aussi ma façon à moi de décompresser de mes journées, où je passe tout mon temps avec les enfants. La nuit, je me retrouve seule au calme.
Alors, même épuisées et fatiguées, sachez que le temps passe et que vos petits finiront par dormir…un jour! Courage!

DSC_0099

Un enfant prend son temps

Quand je repense à Fanny petite , je remarque que j’étais beaucoup plus pressée qu’aujourd’hui. Il fallait que mon bébé soit vite propre, qu’il dorme vite dans son grand lit, qu’il parle bienet rapidement etc…Avec l’âge, tout ceci a bien changé! J’ai donc pris le temps. Et Heaven a pris son temps tout simplement. Au lieu d’avoir quarante « accidents » avec les autres, je n’en ai eu aucun avec elle! La propreté s’est faite en deux jours. C’est donc mon conseil: Ne vous emballez pas avec la propreté, vous aurez moins de souci. Idem pour le coucher. Heaven a décidé un jour de dormir dans son grand lit, depuis aucun souci. Même réveillée, elle attend en jouant avec ses poupées et ses peluches que je vienne la chercher. Je me rappelle pourtant avoir été très concernée par ces sujets plus jeune. Je pense qu’il y a aussi un peu un souci par rapport au regard des autres, comme d’habitude. Et bien je dirai: On s’en fout! Ce qui compte, c’est que son enfant soit bien et surtout pas stressé inutilement. Je pense aujourd’hui, contrairement à ce que je pensais jadis que nous leur en demandons trop! Après tout, laissons faire les choses à leur rythme. Et vous, qu’en pensez vous les filles?

DSC_0316

Une vie après tout ça?

Je n’ai pas « d’étiquette » religieuse. Cependant, je me considère comme chrétienne. Un peu comme ces gens qui dessinaient un poisson dans le sable et qui craignaient de se faire arrêter par les romains. Ceux qui rêvaient de voir Jésus et d’entendre les paroles d’amour qu’il distillait au travers de ses rencontres. Plus je vieillis, plus je crois que « Dieu » est tout simplement l’amour que nous ressentons dans nos cœurs. Vous savez, cette force extraordinaire, ce ressenti troublant qui vous pénètre les tripes lorsque vous regardez votre bébé pour la toute première fois, lorsque vous observez cette nature magnifique autour de vous, ce superbe coucher de soleil, ou encore lorsque vous êtes si heureux que vous avez une envie irrésistible de pleurer. Ce que je crois, c’est en l’amour. L’amour pur pour son enfant, c’est plus fort que tout. Ma croyance est là. Je crois également énormément en la force de la nature qui nous entoure et que malgré cela nous détruisons petit à petit. Nous rendons nous compte vraiment de ce qui nous entoure et de ce que nous faisons? Nos peuples, différents mais complémentaires sont si riches. Nous pourrions tant apprendre les uns des autres. Quel gâchis…C’est pourquoi je crois, je rêve d’un monde meilleur ailleurs, après, où chacun de nous pourrait retrouver ses enfants, les êtres aimés et vivre enfin en harmonie. Cela ne peut s’arrêter à cette vie où les horreurs sont journalières. Ici, c’est un combat de chaque jour. Les loups, les prédateurs nous entourent et nous tentons tant bien que mal de les éviter.

Quelles que soient nos croyances, nous ne sommes pas sur terre par hasard. Nous avons des devoirs. Aimer vos enfants comme ils le méritent, apporter leur la confiance et l’amour, aider ceux qui en ont besoin, ne vous cachez plus les yeux, avançons ensemble pour un monde meilleur. C’est naïf? Utopique? Non, je ne le crois pas. Si chacun parlait chez lui d’amour, de fraternité, de pacifisme, en serions nous là?

Allez, un petit dessin!

DSC_0042

Dessiner

Dessiner m’apportait beaucoup de plaisir! Cela fait plusieurs années que j’ai arrêté de me prêter à cet exercice que j’aimais pourtant à la folie. J’ai donc décidé de m’y remettre! Ici, nous avons une petite tradition: A chaque fête, anniversaire ou noël, nous nous offrons, les uns les autres, en plus de nos petits présents, des cadeaux fait main. C’est toujours une grande joie de découvrir ce que l’autre a fabriqué de ses mains à votre intention. Cette attention est toujours très touchante. Cette année, je dois donc me reprendre en main afin de dessiner pour mes enfants des grands formats qu’ils pourront mettre dans leurs chambres. C’était auparavant une habitude que j’avais!
Voilà deux trois exemples.

Mon premier grand dessin à l’école, l’année de mes 15 ans

DSC_0350

Celui ci, je l’ai fait lorsque Fanny était toute petite

DSC_0344 a

Peter Pan, pour les 4 ans de mon Tristan

DSC_0348

Pocahontas et Winnie

DSC_0347

Mon préféré, Candy, toute mon enfance!

DSC_0346

Série américaine, The walking dead!

Qui l’eut cru? Certainement pas moi! Ce « genre » de films ou séries ne m’a jamais intéressée! Et pourtant….En effet, cela fait des années que le plus grand de mes fils, qui me sait fan de séries, me propose de jeter, ne serait ce qu’un œil, sur ce qui deviendra un des grands chefs d’oeuvre en matière de séries, The Walking dead. Alors, pour être franche, les zombies qui se déplacent lentement tirant derrière eux des lambeaux de vêtements mais surtout d’humains, non, ça vraiment, c’était impossible à concevoir! Et puis, le flambeau est passé à son petit frère, et c’est à présent un Florian totalement conquis, il faut dire qu’il a eu 16 ans cette année, qui me harcèle gentiment pour regarder avec lui, à nouveau donc, cette série qu’il dit être une de ses préférées! Je précise qu’au bout d’un moment, j’ai énormément de mal à dire NON. Mais là, moi qui déteste cet univers, je ne pouvais pas dire OUI, tout simplement inimaginable! J’ai fini, vous l’avez bien compris, par céder, en prétextant un grand effort de ma part, et en précisant que ce ne serait que pour un épisode, car, bien entendu, après il serait impensable pour moi d’aller plus loin!

6d5c722dd8fef20b608c06e91119e4e8_large

Mon petit Flo a bel et bien eu raison d’insister!!! Je me suis laissée attraper. Alors, oui, je mets la main devant les yeux dès qu’un de ces morts vivants, rôdeurs, zombies, commence à arracher, l’air hagard, la peau de nos concitoyens. Je me cache les yeux lorsque les grondements de ces êtres fantomatiques approchent de trop près, je ferme les paupières lorsque le ketchup gicle et dégouline de leurs mâchoires qui désirent se rassasier, MAIS, et il y a un mais, très étrangement, j’ai littéralement adoré cette série! J’ai eu beaucoup de mal à l’admettre, mais elle a rejoint mon top 3! Au delà du coté un peu « dégueu », les acteurs y sont formidablement bien castés, ils déchirent l’écran et nous renvoient à nos propres craintes, nos doutes et nos faiblesses! Ce monde apocalyptique est bien plus dangereux qu’il n’y parait. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce sont les humains qui sont les plus féroces, les plus vicieux, et les plus épouvantablement monstrueux. C’est en cela que la série est intéressante. On s’attache énormément aux héros!

tous

Rick, l’ancien shérif, leader du groupe, une place pas si facile que ça à gérer vu les événements qui les attendent.

Vient Daryl, l’homme à l’arbalète, sexy même lorsqu’il est pouilleux, fidèle envers et contre tous. Michonne, pour qui j’ai eu un vrai coup de foudre! Rasée dans la vie, elle troque dans la série sa coupe « à la garçonne » pour une toison de Dreadlocks!

Michonne (Danai Gurira) and Daryl Dixon (Norman Reedus) - The Walking Dead - Season 3, Episode 16 - Photo Credit: Gene Page/AMC

Glenn, toujours présent, attachant, droit, discret et efficace. Maggie, femme de poigne, douce et forte à la fois.

Glenn (Steven Yeun) and Maggie Greene (Lauren Cohan) - The Walking Dead - Season 4 _ Gallery - Photo Credit: Frank Ockenfels 3/AMC

Lorie, une femme attachante qui se battra avec vigueur pour protéger son fils Carl.

lori-et-carl-ignorent-encore-ce-qui-les-attend

20624210

Caroll et Andrea

Carol-Season-4-Poster-the-walking-dead-carol-peletier-35967937-800-1067Andrea (Laurie Holden) - The Walking Dead - Season 2, Episode 5 - Photo Credit: Gene Page/AMC

Conclusion: Malgré vos à priori, courez l’acheter!

7d0956ebc060dce8e6ff2958d72d85d2_large

Lee Minho, les remerciements d’un grand artiste

20150319_180830

Comme vous l’avez peut être suivi sur notre blog, j’aime beaucoup Lee Minho, acteur et chanteur coréen. C’est une personne foncièrement humaine qui se soucie énormément de ses fans. Doit on préciser combien il est apprécié à travers toute la planète? Saviez vous qu’il avait plus de 16 millions d’abonnés sur facebook! Cet homme est non seulement un acteur fabuleux, mais humainement il est extraordinaire. Je vous conseille de le découvrir, sans à priori, tout simplement, sur cet unique site français: Leeminoz.com. Pour retrouver son portrait, c’est Là!

Voici sa dernière chanson, qu’il a lui même écrite afin de remercier ses très nombreux fans.

Jolies trouvailles 2

Cette fois ci, ce n’est pas dans une brocante, mais dans une petite boutique de « vieilleries » que j’ai trouvé ces deux trois petites choses. En ce moment, je recherche des polly pockets pour Heaven, elle les adore! Cette petite maison l’a ravie. Son prix: 2 euros.

DSC_0035

Elle a même deux étages!

DSC_0036

DSC_0041

Les enfants ne sont pas aussi « capricieux » que l’on peut le croire. Il s’amuse souvent avec de simples choses. Heaven est tombée amoureuse de ce petit panier qui n’a l’air de rien et de ses chiffres avec lesquelles elle joue très souvent. Son prix: 1 euro le tout.

DSC_0044

Pour finir, je lui ai également pris ce petit ordi qui lui servira plus tard. Son prix: 4 euros.

DSC_0045

DSC_0046