Première confidence, mes tatouages et leurs histoires!

Je suis fan de tatouages depuis un long moment déjà! Il a fallu attendre une séparation pour que je m’essaie enfin réellement à ce qui allait devenir une passion! Si je pouvais, je serai certainement, en partie, recouverte de ces dessins éternels. Ecrire une page de sa propre histoire de façon indélébile sur son corps, n’est certes pas un acte anodin, mais au contraire, à mon avis, un choix réfléchi. Je trouve triste que l’on puisse juger des personnes qui portent des tatouages. On peut ne pas aimer bien sûr, mais parfois le regard des gens peut faire mal, quel dommage! Le tatouage existe depuis plus de 5000 ans, rendez vous compte! « Otzi » en était lui même doté, sans compter ces trois momies égyptiennes portant de multiples traces de tatouages, fascinant! Il serait donc temps d’accepter les autres comme ils sont sans chercher à uniformiser tout le monde.

Non, je ne suis pas, bien entendu, cette charmante jeune fille pulpeuse au corps sublime que vous voyez là! Hihi!! Mais quelle beauté! Evidemment, pour ceux qui ne sont pas friands de tatouages, ce sera difficile à comprendre, mais je trouve ça personnellement splendide!

tattoo

Je vais commencer par le dernier en date. Ma fascination pour les amérindiens a toujours existé. Petite, je regardais avec enchantement et curiosité les westerns en m’attachant particulièrement aux indiens d’Amérique, que je trouvais d’une beauté sauvage troublante. Leur culture, leurs vêtements, leurs cheveux, leurs habitats me passionnaient. Depuis, mon voyage aux Etats-Unis a confirmé cet engouement. J’ai d’ailleurs ramené un arc magnifique réalisé par un navajo particulièrement doué.

PicMonkey Collage dos

Ma tatoueuse en a profité pour me redessiner mon premier tatouage, le ying et le yang, vieux de mes 17 ans! Cette artiste a un talent fou! Elle a su me réaliser un dreamcatcher tout en finesse aux traits fins et féminins, j’en suis ravie!

015 a

Viennent ensuite deux tatouages de bras, placés au niveau des épaules. le premier signifie: Bonheur, sept, enfants. Depuis, Heaven est apparue dans ma vie, je cherche actuellement une jolie idée afin de l’ajouter sur ma peau. Le second est un mot d’amour au père d’Heaven. Même si notre histoire est terminée, je n’ai aucun regret. Tous mes tatouages font partie de moi, mais heureusement, je suis la seule ou presque à en connaître la signification. 🙂

PicMonkey Collage bras

Pour finir, la jambe gauche avec un Bouddha sage et tranquille, entouré de fleurs de cerisier. Les charmes de l’Asie sont fascinants. Aimeriez vous vous faire tatouer? En avez vous, pour les autres?

PicMonkey Collage 4

14 commentaires

  1. Oui, j’ai un assez gros tatouage noir bleuté sur l’épaule gauche, il représente la croix du Christ aux formes arrondies, composée de cœurs.
    Tes tattoos sont sublimes, j’aime beaucoup. Et tu es une très belle femme Vic !

  2. Tes tatouages sont magnifiques et plein de sens <3
    J'en ai juste un pour l'instant. Sur mon poignet, j'ai fait tatouer le surnom que je donne à mon mari, décoré de qq fleurs. Mon mari, lui, a choisi de tatouer le prénom de nos 7 enfants sur son bras, un peu à la manière d'un bracelet. J'aimerais avoir le même. Il a également mon prénom tatoué au creux de son poignet, et un requin ( sa fascination) sur le mollet.
    Je crois qu'ici, on envisage les tatouages comme une preuve d'amour ou d'appartenance, avant tout.
    Il y en aura certainement d'autres, mais des discrets, comme des petits secrets entre nous.
    Merci pour cette jolie confidence.

    • Que c’est romantique!!Oh, et comment ça rend ses tatouages bracelets? J’ai l’intention de m’en faire aussi style Nahko, j’adore!! Merci aussi à toi de te livrer un peu!! Bises!

  3. Moi aussi je suis tatouée! Made in NYC… je te le montrerais mais seulement si tu arrêtes de dire que tu dois maigrir pour mettre tes robes d’été, car quand je vois ce dos tout joli, sans plis aucun, je ne peux m’empêcher de regarder mes nombreux bourrelets d’après grossesse avec un air de dépit…
    Tes tatouages sont très réussis, comme toi.
    Bisous mes belles tatouées, mamans câlin et rebelles de peau, j’adore!

    • Ah, oui? Hâte de voir ça, dites donc! Rohhh, c’est normal, tu viens d’accoucher!!! Je te rappelle que la mienne a….4 ans et demi, c’est bien différent! Je t’embrasse fort!!!!

  4. Le tatouage « dream catcher » est sublime !! Une vraie œuvre d’art qui te va à merveille, Vic. Tu vas te fondre complètement dans la masse anglo-saxonne sans problème. 😉 🙂 Ici, l’anticonformiste, c’est le non-tatoué. Je suis donc anticonformiste, en Angleterre. 😉

  5. Magnifique ton dreamcatcher !
    Pour ma part j’aurais aimé en avoir un, un petit, mais… comme je n’aime vraiment pas les piqures, ce sera sans moi. A défaut les éphémères me plaisent !
    Bonne journée à toi Vic !

    • Il n’est pas faux que l’on peut « douiller »…je t’avoue que le passage sur la colonne vertébrale a été très douloureux! Les éphémères, oui, c’est aussi une chouette idée!

  6. Ton tatouage dreamcatcher est sublime. Pour ma part aucun tatouage, j’ai envie d’un tournesol depuis mon adolescence mais je n’arrive pas à passer le pas. J’ai du mal avec tout ce qui est définitif. Problème de lâcher prise probablement …
    Je suis curieuse de savoir ce qu’en pensent tes enfants. Ont-ils envie de tatouages ?
    J’attends la suite de tes confidences avec impatience.
    Bonnes vacances,

    • Un tournesol, oui, ce serait sans doute très joli! Personnellement, j’ai, à chaque tatouage, cette petite angoisse du « définitif », mais comme j’y ai beaucoup pensé en amont, je fonce!!
      En ce qui concerne les enfants, leurs avis, pour moi, est primordial. Ils m’encouragent à chaque fois! Au départ, je désirai faire une japonaise sur mon dos, avec une ombrelle sublime…mais Fanny me l’a déconseillé et elle a eu raison, c’est donc le dreamcatcher qui a gagné! Elle envisage un petit tatouage celte, mais c’est tout. kévin en aimerait plusieurs et les autres y pensent .Ils verront en grandissant, mais ils sont assez ouverts sur le sujet bien sûr! 🙂

  7. Bonsoir,
    Pas de tatouage. Un cela n’était pas à la mode lors de ma jeunesse, dans les années 80, et deux le côté définitif me gêne.
    Je n’aime pas tous les tatouages mais de plus en plus de tatoueurs sont doués et font des oeuvres magnifiques.
    L’aime bien les éphémères qui me rappellent ceux que nous faisions enfants avec les malabars ( interdits bien sûrs d’en déguster).
    J’avoue que le côté mode des tatouages me gêne car certains jeunes que je connais ne le font faire que pour cela.
    Et pour finir, qu’en est il de l’innocuité des encres actuelles ?

    • Je ne sais pas du tout, mais le tatouage étant pratiqué depuis des millénaires, je pense qu’il n’y a pas de souci à se faire! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *