Nourrissons en laine feutrée

Je m’imagine un bel atelier, rempli de douce laine, de fils et de pinceaux. La feutrine enroulée sur elle même serait posée dans de jolis paniers qui formeraient un arc en ciel. Une grande table au centre me permettrait de commencer plusieurs ouvrages en même temps. Et au mur, un tas d’étagères chinées en brocante, pourraient accueillir tous mes pots, qui regorgeraient de mille surprises.
C’est à cela que je pense, lorsque j’imagine notre nouveau nid en Irlande. Mais plus encore à cette fenêtre ouverte, dévoilant ce splendide paysage qui nous attend. Des collines au loin, le vent frais qui apporte avec lui des odeurs de la forêt et le bruit des animaux, se baladant autour de la maison.
En attendant ce doux rêve, nous continuons à créer, à inventer et à nous amuser avec , aujourd’hui, des coques de noix et des petits bouts de laine.

BY vic

juillet 16, 2017

Pas de commentaire

Mon petit coin de paradis

Depuis un petit moment déjà, j’ai installé mon bureau dans un coin de ma chambre. C’est en réalité beaucoup plus pratique et agréable pour moi qui suis une maman « solo ». Je peux profiter de mon ordinateur le soir au calme pendant que les enfants sont couchés. Je me suis donc crée mon petit univers. C’est un peu mon cocon et je m’y sens bien! je suis entourée de livres et de mes vieilles collections comme ici Martine et Sarah Kay, que j’aime particulièrement feuilleter et dessiner dès que je le peux.

DSC_0092

Et sur mon étagère se pressent désormais des dizaines de livres ayant trait à ce petit peuple merveilleux et mystique qui, depuis peu, me fascine. Une collection qui s’étoffe au fur et à mesure des mois et des jours écoulés.

DSC_0092 (4)

Mes dreamcatchers qui me protègent des éventuels cauchemars, et aussi ce chat très sympathique, celui de « Kiki la petite sorcière » que Nathan m’a gentiment offert.

DSC_0095

Une petite fée de laine feutrée s’est invitée…

DSC_0093

Écoutant enfin ma tendre Fanny, j’ai délaissé le voile blanc qui dissimulait mes livres de cœur. Maintenant et dès que je rentre dans la pièce, j’ai le bonheur de contempler les romans de Virginia C. Andrews, cette plume fascinante et passionnante qui conte des histoires poignantes, ceux de Marcel Pagnol, rythmés par le chant des cigales et illuminés par le soleil sudiste, ou encore ceux de Tolkien, immense artiste et historien. Mais je peux également y admirer ceux de la Contesse de Ségur ou encore les grands livres ayant trait aux explorateurs et à l’histoire. Néanmoins, et depuis peu, se déroule une nouvelle collection et pourtant plus âgée que je ne le suis, à savoir une ancienne encyclopédie des personnages mystèrieux de l’histoire! Je peux ainsi me délecter de leurs lectures lorsque le soir, enfin, le silence reprend ses droits sur le chaos de la vie.

DSC_0095 (2)

BY vic

janvier 14, 2016

4 Comments